Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 12:13
Visuel de l'affiche : "Le monde nomade", Marco Godinho, courtesy Marco Godinho et 49 Nord 6 Est / FRAC Lorraine

Visuel de l'affiche : "Le monde nomade", Marco Godinho, courtesy Marco Godinho et 49 Nord 6 Est / FRAC Lorraine

C'est avec un plaisir qu'il me serait impossible de dissimuler que je peux aujourd'hui annoncer l'ouverture de l'exposition Le Grand Tour, au Centre d'Art H2M, à Bourg-en-Bresse.

L'exposition, qui devait se tenir du 7 novembre 2020 au 21 février 2021 se tiendra finalement du 19 mai au 25 juillet 2021!

Mes remerciements premiers vont à la Ville de Bourg-en-Bresse et à l'équipe de H2M, qui ont souhaité maintenir coûte que coûte l'exposition jusqu'au terme possible de la programmation.

Cette exposition, qui dispose au voyage, et réfléchit aux enjeux du tourisme, et de l'industrie touristique de masse, avait été conçue bien avant la pandémie. A ce moment-là, rien n'indiquait que l'exposition, partie intégrante, à sa manière, de l'industrie touristico-culturelle, subirait le sort de la fermeture et du silence, et qu'un évènement mondial viendrait requestionner le sens de l'exposition.

Le premier volet de ce projet, intitulé tout simplement Touriste!, devait prendre place à l'Espace d'Art de Mitry-Mory. J'y avais, deux ans avant, réalisé une exposition intitulée Venus Vesper, autour du féminisme et des féminités , et j'avais alors remarqué l'incessant ballet des avions au dessus du centre d'art, dû à la présence de l'aéroport de Roissy tout proche. Faire ce premier volet d'une exposition critique sur le tourisme de masse à deux pas de Roissy et sous les vombrissements des avions me semblait tout indiqué.

Las, après une semaine d'ouverture, l'exposition ferme, c'est le premier confinement, et plus un seul avion décolle de ni n'atterrit à Roissy. Situation totalement inédite donc...Sans autre solution pour faire exister un peu l'exposition, qui ne rouvrira jamais, j'en égrène les photos, les oeuvres, au fil des jours, sur ce blog. Un petit catalogue reste publié, et l'affiche reste un choix d'anthologie, avec deux des trois Untel en touriste for ever.

Le Grand Tour / La Grande Ouverture dans le monde d'après...

Heureusement, pensais-je, un second volet est prévu. Une deuxième exposition, reprenant en partie l'exposition de Mitry Mory et enrichie de nouvelles oeuvres, est prévue au centre d'art H2M de Bourg-en-Bresse, en novembre 2020. Sous le nom de "Le Grand Tour", clin d'oeil à la tradition aristocratico-bourgeoise des voyages d'éducation et d'humanité des siècles passés qui, d'une certaine manière, ont participé au développement du "tourisme" puis du tourisme de masse, le Grand Tour élargit le propos et les propositions artistiques.

Las encore, jusqu'au dernier jour de montage, nous aurons cru pouvoir ouvrir..en novembre, puis en décembre...puis en janvier...bref..des mois durant, l'exposition , prête à vivre, exposition fantôme dans le silence, attend son hypothétqiue tour.

Pendant ce temps, dans le monde, l'industrie du tourisme s'est arrêtée net: plus de paquebot de croisières, d'avions, de charters, de club vacances ni de musées. Cet arrêt subit et massif du tourisme et de tout ce qu'il génère conduit à se questionner à nouveau sur le sens de l'exposition. Si elle n'était pas en soi une exposition complètement  à charge contre le tourisme - on y évoque aussi, l'imaginaire du voyage et le paysage-, cette exposition, dans ce contexte de sortie de crise sanitaire ayant conduit à l'arrêt total de l'industrie du tourisme, peut-elle avoir le même sens qu'avant la crise? S'il nous parait absurde d'appeler à l'arrêt de l'activité touristique - on a vu non seulement comment nombre d'économies (et l'économie, ce sont aussi des gens qui vivent grâce à ...) sont dramatiquement impactées, mais aussi comme la possibilité du voyage est une nourriture émotionnelle, intellectuelle, nécessaire-, on peut légitimement aspirer à une sorte de tourisme raisonné, et devenu raisonnable, par la force de la loi - les paquebots enfin interdits à Venise-, ou par de nouvelles habitudes de consommation. Mais tous, qui avons été privés de cette liberté de pouvoir potentiellement partir, n'avons nous pas comme une folle envie de prendre le premier avion venu? Ne sont peut-être pas seulement Cassandre ceux qui prédisent un retour encore plus puissant, et dévastateur, du tourisme de masse dans les années qui viennent.

Aussi, l'exposition Le Grand Tour, les questions qu'elle pose et les artistes qui en parlent , restent-ils pleinement, et plus que jamais d'actualité, entre nos envies - bien légitimes- de partir enfin! et ce que la pandémie nous aura appris...ou non.

Les oeuvres choisies auront sans nulle doute une saveur nouvelle dans ce contexte unique dans notre histoire, et c'est donc avec grande joie que je vous invite à venir les découvrir dès le 19 mai. 

Je serais sur place, plusieurs jours, Les 21 et 22 mai, puis en juin et juillet, pour vous conduire dans l'exposition et vous raconter Le Grand Tour. N'hésitez pas à revenir vers moi pour que je vous informe sur ces dates (mdeparisyafil@gmail.com)

une petite image en avant-première, avec le coin "documentation" façon salle d'attente d'agence de voyage, avec une affiche "Visit Lesbos " de Monk, et deux photogrpahies de Sophie Bachelier

une petite image en avant-première, avec le coin "documentation" façon salle d'attente d'agence de voyage, avec une affiche "Visit Lesbos " de Monk, et deux photogrpahies de Sophie Bachelier

LE GRAND TOUR

DU 19 MAI AU 25 JUILLET 2021
PREMIERE VISITE GUIDEE PAR LE COMMISSAIRE: JEUDI 22 MAI

H2M - espace d’art contemporain
Hôtel Marron de Meillonnas
5, rue Teynière
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 42 46 00
Entrée libre et gratuite – ouvert du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h

 

Avec

Slim Aarons (US), Pilar Albarracin (Espagne), Jean-Paul Albinet (France), Pierre Ardouvin (France), Sophie Bachelier (France), Fayçal Baghriche ( France-Algérie), Yancouba Badji (Sénégal), Pauline Bastard (France), Becquemin & Sagot (France), Delphine Bedel (France- Pays-Bas), Catherine Burki (France), Arnaud Cohen (France), mounir fatmi (Maroc), Gaelle Foray (France), Marco Godinho (Luxembourg - Portugal), Paolo Iommelli (Italie), John Isaacs (Grande-Bretagne), Sylvie Kaptur-Gintz (France), Farah Khelil (Tunisie), Esmeralda Kosmatopoulos (Grèce), Dinh Q Lê (Viet-Nam), Shane Lynam (Irlande), Monk (Belgique), Martin Parr (Grande-Bretagne), Bogdan Pavlovic (Serbie), Sadek Rahim (Algérie), Philippe Ramette (France), Emmanuel Régent (France), Reiner Riedler (Autriche), Lionel Scoccimaro (France), Laurent Tixador (France), UNTEL (France), Zevs (France), Brankica Zilovic (Serbie- France)


Un immense remerciement aux artistes et aux prêteurs qui tous, ont accepté la prolongation des prêts. Merci à eux!


10 Chancery Lane Gallery, Honk Hong - 49 Nord 6 Est / FRAC Lorraine – Carpenters Workshop Gallery, Paris / Londres / New-York / San Francisco - H Gallery, Paris – Galerie In Situ-Fabienne Leclerc, Romainville - Galerie Bertrand Grimont, Paris - Jane Lombard Gallery, New- York - Mfc- Michèle Didier, Paris – New Galerie, Paris - Galerie Jérôme Poggi, Paris - Galerie Praz-Delavallade, Paris / Los Angeles - Galerie Laure Roynette, Paris - Studio mounir fatmi, Paris – Studio John Isaacs, Berlin – Galleria Officine dell'immagine, Milan - Galerie Vallois, Paris – Galerie Xippas, Paris

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires