Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 00:05

Vernissage ce jeudi 11 octobre de l'exposition de Amina Benboucha et Younès Atbane (vidéo) à la Galerie Talmart

 

invit-coeur.jpg

 

 

 

 

"Explorer les règles et les codes de la peinture, en rechercher les limites ou les transgresser. Tentative de réinterprétation du monde 

et de ses signes, la peinture d’Amina Benbouchta est loin de toute séduction, de toute couleur esthétisante et dérange volontairement quelques a priori du goût. Elle est sur ce fil où ce serait avec le moins qu’elle parviendrait à dire le plus, pour ne parler que de l’acte de peindre lui-même et de son rapport aux questions existentielles, à l’intranquillité fondamentale de la vie. Amina Benbouchta nous fait entrer dans un univers mental où nous percevons les traces identitaires ou mémorielles, mais aussi celles d’un geste qui vient du corps archaïque libéré. C’est l’équilibre entre codes assumés et transgression qui donne à son travail, dans cette partie du monde où elle le réalise, son originalité et sa pertinence… En 2009 elle montre à la Villa des arts de Casablanca un ensemble de pièces réalisées spécialement pour l'exposition «Passerelle VII Lisières et débordements» : un immense coeur noir, une installation de petits lits de fer et une coulure noire très remarqué sur l'escalier monumental en marbre blanc de la Villa. Dans ces derniers travaux, les éléments symboliques de sa peinture s'affranchissent de l'espace du tableau pour envahir l'espace d'exposition en des installations inquiétantes et poétiques."

 

  Bernard Collet

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 11:25

Nouvelle exposition personnelle de Lionel Scoccimaro, artiste dont j'apprécie le travail et que j'ai pu exposer plusieurs fois, ici à la Galerie Olivier Robert, Paris

 

scocci.jpg

New order (détail),  2011
bois, inox et aluminium laqué,  130 x 200 cm


"Sérendipité", ou La nécessité du voyage

vernissage jeudi 18 octobre

Exposition jusqu'au 26 novembre

Galerie Olivier Robert

5, rue des Haudriettes 75003 Paris

www.galerieolivierrobert.com

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 11:19

Nouvelle exposition personnelle de Sylvain Polony à la Galerie Charlotte Norberg

 

polony.jpg

 

Exposition jusqu'au 3 novembre 2012

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 10:25

Emmanuel Régent poursuit sa successful trajectoire, avec une belle exposition personnelle au MAMAC de Nice!

 

SORTIR DE SON LIT EN PARLANT D'UNE RIVIÈRE (dernière définition)
Exposition individuelle du 13 octobre 2012 au 27 janvier 2013 
Vernissage le vendredi 12 octobre à partir de 19h
 

 

Nébuleuse bleue, 2012, peinture acrylique poncée sur toile, 30 x 40 cm
 
Galerie Contemporaine du MAMAC
Musée d'art moderne et d'art contemporain 
Place Yves Klein
06364 Nice
mamac@ville-nice.fr - www.mamac-nice.org 
Ouvert tous les jours de 10h à 18h - Entrée libre
 
 
Un catalogue paraîtra à cette occasion. 
Sortir de son lit en parlant d'une rivière, Ed. Cudemo
Textes de Rebecca François, Patrice Joly et Gilbert Perlein
 
 
Et aussi, à Paris, Galerie Baraudou, ex-Espace à vendre:
 
LE TRIANGLE DE VESPUCCI 
Exposition individuelle du 20 octobre au 08 décembre 2012
Vernissage le vendredi 19 octobre à partir de 19h
 
 
regent.jpg
Galerie Bertrand Baraudou
62 rue Saint Sabin - 75011 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h - Entrée libre

 

 
 
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 10:21

Sans doute une bien belle expo à venir...que j'espère voir peut-être lors d'un prochain passage à Marseille

Deux artistes aux univers et au travail tout à fait intéressants...

A découvrir, donc!

 

comMeutes.jpg

Et à partir de jeudi 11 octobre, à la Galerie Eva Hober

 

katiabourdarel.jpg

 

Exposition personnelle de Katia Bourdarel, "Les Nuits de Psyché", exposition qui ne peut que m'intéresser au vu des projets d'expos sur lesquels je travaille pour 2013 (et dans lesquels j'espère bien pouvoir inviter Katia Bourdarel, d'ailleurs!, comme j'ai pu le faire pour "Seules les pierres sont innocentes")

 

Du 11 octobre au 17 novembre 2012

Galerie Eva Hober

35-37 rue Chapon, Paris 3ème

www.evahober.com

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 00:05

La Fête de l'Huma, qui ne peut que me rappeler les années Lycée et les copains à la JCR qui rêvaient de faire la Révolution au Nicaragua (oui, ce n'était pas hier...), semble ces dernières années connaitre un regain d'intérêt auprès des happy few. En témoigne la belle affiche musicale, allant de Patti Smith à Pete Doherty en passant par Daniel Darc ou Hubert-Félix Thiéfaine (ça ne nous rajeunit pas).

Mais ce n'est pas pour la programmation musicale que je parle ici de la Fête de l'Huma, mais parce que cette année, on pourra y voir l'exposition "Comme un souffle de liberté", qui, explorant le'Histoire depuis les 50 ans de l'indépendance de l'Algérie jusqu'au"Printemps arabe", montrera une vingtaine d'artiste contemporains, venus d'Orient et d'ailleurs. L'exposition est réalisée en partenariat avec L'Institut du Monde Arabe, la Mairie de St Ouen, C-Art Project et la Galerie Talmart.

La Galerie Talmart y montrera des oeuvres de Shadi AL ZAQZOUQ  (Palestine), Nadia BENBOUTA  (Algérie), Tarik ESSALHI  (France), Ilies Issiakhem (Algérie), Damir NIKSIC  (Bosnie-Herzégovine), Massinissa Selmani (Algérie), Abdelaziz Zerrou (Maroc), Hani Zurob (Palestine) 

 

 

Damir-gris-petite-1-.jpg

 

Visuel: Photomontage Damir Niksic/Galerie Talmart pour la Fête de l'Humanité

 

Fête de l'Humanité- Du 14 au 16 septembre 2012 - La Courneuve - www.humanite.fr

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 19:44

Première exposition de la saison, "Entrelacs" présente une double installation sonore et visuelle signée Anne-Flore Cabanis (qui fut récemment notre invitée dans "Jardins en métamorphose") et Nicolas Charbonnier.

 

entrelacs.jpg

 

"Les deux artistes installent dans la galerie un réseau de bandes élastiques équipées de capteurs sonores qui font émerger l'oeuvre avec la présence du public.

 

Un des éléments constitutifs du travail d’Anne-­‐Flore Cabanis est le trait, dans sa plus pure représentation. Ses dessins reposent sur l’idée d’une ligne ininterrompue, véritable labyrinthe d’où émane une forme, un espace dans

la feuille, une figuration (le cerveau de l’installation « connexions »). A l’échelle microscopique, c’est un jeu de densités, de textures, un fil d’Ariane sans fin qui s’offre à nous.

A l’échelle macroscopique, ce chemin esquissé par la ligne courante crée un objet qui, confronté à notre imagination et notre mémoire,prend un sens beaucoup plus figuratif. En transposant dans l’espace ce jeu de lignes, l’artiste crée de véritables réseaux d’élastiques, jouant avec les perspectives, créant de nouveaux volumes et donnant vie au lieu investi.

 

Nicolas Charbonnier envisage la composition musicale telle une sculpture sonore. La couleur et la texture prime sur la notion de narration et de mélodie.

Le sinus, élément fondamental de tout son harmonique, et le grain forment ses deux matériaux de prédilections. Ces deux éléments synthétiques sont auto-­‐générés et transformés via l’informatique pour parfois obtenir des textures organiques, de manière aléatoire. D’une fréquence pure et stable et d’un nuage de grains naît alors une sculpture, un landscape sonore.

 

 Les tentatives de concrétiser physiquement ou sur le plan sonore un réseau et ses échanges parsèment le travail des deux artistes.

 La question de l’énergie et surtout du mouvement qui s’opère au sein de ces réseaux est palpable dans les installations d’élastiques  d’Anne-­‐Flore et les textures en perpétuel mouvement qui jonchent les pièces de Nicolas.

 

En pénétrant dans l’installation, le public la nourrit, la fait vivre. Le passage des corps provoque des accidents, des accélérations et des ralentissements dans la production d’informations. Focalisation sur un noeud d’un immense réseau imaginaire en perpétuelle régénération. Saturation du réseau, mouvements d’informations, etc.

Emergence, véritable émanation d’un résultat inattendu en fonction de la pièce, du temps, des accidents provoqués par le public."

 

(source: dp de l'exposition)

 

"Entrelacs"- Anne-Flore Cabanis et Nicolas Charbonnier -

Du 1er au 16 septembre 2012

vernissage le 6 septembre

Galerie Talmart

22 rue du Cloître St Merri- Paris 4

www.talmart.com

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:52

 Actualité foisonnante et polymorphe!

 

bailly-school.jpg

 

Dominique Bailly, qui nous gratifiera bientôt d'une nouvelle installation in situ dans le Parc de L'Europe de Thiais pour l'exposition "Jardins en métamorphose" que je prépare actuellement avec Anne-Laure Meyer, fait l'objet d'une très belle rétrospective à la Collégiale Sainte-Croix de Loudun...

Connue pour ses installations en relations étroites avec le paysage, c'est ici un ensemble d'oeuvres "en intérieur" de Dominique Bailly, sculptures et dessins,  que l'on pourra y découvrir.

 

Dominique Bailly - Sculptures, dessins - Collègiale Ste Croix de Loudun - Du 18 février au 29 avril 2012-

Place St Croix - 86200 Loudun

 

(photo: vue des "larmes de la forêt"- SchoolGallery)

 

 

La galerie Charlotte Norberg propose une exposition personnelle de l'artiste d'origine roumaine Dorin Cretu, entre transparence et musicalité...

 

cretu-norberg.jpg

 

Du 26 janvier au 29 février 2012 - Galerie Charlotte Norberg- 74 rue Charlot- Paris 3ème

 

gout-guyan.jpg

 

La Salle d'exposition de la Ville de Guyancourt, dans les Yvelines, dans laquelle nous avions monté deux expositions, en 2009 et 2010, poursuit sa programmation dense et éclectique. En ce moment, "Question de goût"...interroge les rapports de l'art contemporain avec cette pratique devenue hautement désirable ces derniers temps: la cuisine... 

Avec rien moins que:

 

Michel Blazy - Sophie Calle - Amelia Desnoyers – Natacha Lesueur – Aurélie Mathigot – Vik Muniz – Till Nowak – Erwin Olaf – Yves Trémorin – Sabrina Vitali – Magali Wehrung

 

Du goût, du beau, du bon: tout un programme à découvrir jusqu'au 25 mars 2012

 

Et en parallèle de l'exposition, la mezzanine reçoit une installation de Cyril Hatt, artiste de la galerie Bertrand Grimont que nous avions sollicité pour "Figure libre", à Guyancourt en 2010, et dont les oeuvres avaient remporté un franc succès!

Ici, "coin cuisine" reconstitue, avec sa technique de stéréophotographie, une cuisine entière!

 

 

"Question de goût" - Salle d'Exposition de Guyancourt - Jusqu'au 25 mars 2012

11, place Pierre Bérégovoy / Quartier Villaroy  - 78280 Guyancourt

Renseignements : 01 30 44 50 80  - Site web : www.ville-guyancourt.fr / Facebook : Guyancourt expositions

 "coin cuisine" - Cyril Hatt" - Mezzanine de l'Hôtel de Ville - jsuq'au 8 mars 2012 

14, rue Ambroise Croizat - 78280 Guyancourt

 

Sylvain Polony  expose ses peintures sur aluminium, jusqu'au 10 mars, à la Galerie DX, à Bordeaux.

10 place des Quinconces - 33000 Bordeaux

 

Actuellement en résidence avec le LAC de Sainte-Marie-aux-Mines, Naji Kamouche, dont j'avais exposé une très belle oeuvre au néon dans "Sutures" (avec au passage le regret que ce genre d'oeuvre n'ait pas été sélectionnée dans l'expo "Néon" actuellement à la Maison Rouge...un poil répétitive) , exposera un ensemble d'oeuvres nouvelles et réalisées pour l'occasion autour de "l'ailleurs rêvé"...

 

Naji Kamouche - Du 30 mars au 30 avril 2012 -

FRAC Alsace/LAC/ Lycée Louise Weiss - 3 rue Osmont - 68160 Sainte-Marie-aux-Mines

 

ancienne-version-ok.jpg      

 

 nouvelle-version-ok.jpg

 

On verra très bientôt des oeuvres de Frederic Develay à l'Espace 111, à Montreuil, dans le cadre de l'exposition "Faites-moi signe!", qui aura lieu les 24 et 25 mars. En attendant, ceux qui se rendront à la nouvelle exposition de la Maison Rouge, "Neon, who's afraid of red, yellow and blue?" pourront y découvrir une pièce de cet artiste qui se joue des mots et des signes...(un indice: l'oeuvre est près de Rose Bakery...)

 

Frédéric Develay- "Faites-moi signe!" - Espace 111 - 111, avenue de Stalingrad- 93100 Montreuil - Les 24 et 25 mars

                                 "Neon, who's afraid of red, yellow and blue" - Maison rouge - Jusqu'au 20 mai 2012 - 10 bld de la Bastille - Paris 12ème

 

(photo: courtesy Frederic Develay)

 

cabanis-f-f.jpgAnne-Flore Cabanis, qui elle aussi nous fera bientôt une somptueuse installation dans un des parcs de la Ville de Thiais, nous invite aux "Cheminements" dans les étages du so chic grand magasin Frank et Fils de la rue de Passy. Trois univers, lignes, traits, couleur, du rez-de-chaussée au deuxième étage.

Anne-Flore, actuellement résidente au 104, y présentera en avril une exposition personnelle, et sera en mai, en même temps qu'à Thiais, à la Galerie Talmart! On en reparlera!

 

"Cheminements" - Anne-Flore Cabanis - Jusqu'au 24 mars - Chez Frank et fils - 80 rue de Passy, Paris 16ème

 

 

 

 

 

 

 

 (photo: Anne-Flore Cabanis)

 

 

 

L'actualité d' Emmanuel Regent est toujours aussi dense. Après une belle présence cet été à Nice et alentours, dans le cadre de Art Contemporain Côté d'Azur, il poursuit dans une exposition "à volets multiples" avec rien moins que

3 x

"Sortir de son lit en parlant d'une rivière"/ (Following deviating rivers)

partie 1 : du 21 avril au 10 mai 2012

Aperto, 34000. Montpellier

"Sortir de son lit en parlant d'une rivière 2" (Following deviating rivers)

du 29 avril au 10 juin 2012

Centre d’art contemporain du Château des Adhémar, 24, place du Château26200 Montélimar

"Sortir de son lit en parlant d'une rivière 3" (Following deviating rivers)

du 29 avril au 24 juin 2012

Galerie Eric LinardRoute du val des nymphes26700 La Garde Adhémar

 

Et si vous n'avez pas assez vu d'oeuvres d'Emmanuel, ou que Montélimar, c'est trop loin, c'est aussi possible de le voir dans le cadre d'expositions collectives:

"Ici Nice" - Commissariat Stephanie Marin - Jusqu'au 4 mars 2012

Kunstellation - Abattoirs Chantier sang neuf - 50 bd JB Vérany - 06300 NiceKUNSTELLATION

"LA LIGNE II PARIS" - Jusqu'au 10 mars 2012 - Galerie Espace à vendre - 62, rue St Sabin, 75011 Paris

"LA LIGNE II NICE" - Jusqu'au 3 mars 2012 - Galerie Espace à Vendre - 2 rue Vernier - 06000 Nice

"PARIS / BERLIN" - Jusqu'au 10 mars 2012 - Galerie Immanence - 21 avenue du Maine - Paris 15è

"À L’ORIGINE NICE" - Du 8 mars au 27 avril 2012 - Galerie Malborough -Commissariat Hélène Jourdan Gassin - 4 quai Antoine 1er- Monaco

"Drawing Now" - Du 29 mars au 1er avril 2012 - Carrousel du Louvre, Paris

"BÊTE ET MÉCHANT" - Sur une proposition de Vincent Mesaros invité par Catherine Bay - Du 27 mars au 3 avril 2012 - Window - 3 rue Gustave Goublier - Paris 10è

"C’est bien parce qu’il n’y a aucun caractère d’exception que TOUT DOIT DISPARAITRE ou quelques figures de l'abscons" - Sur une proposition de Vincent Mesaros invité par Katia Feltrin - Du 26 avril au 25 mai 2012  - L'Atelier, 6 rue des vertus. 75003 Paris

 

c'est tout? ah ben oui...vous pouvez disposer...

 

 

 

Si il reste encore un peu de place, ce sera pour Katia Bourdarel, qui me fait le grand plaisir de me prêter deux oeuvres pour "Seules les pierres sont innocentes", et Labellepeintureestderrierenous_Nantes_2012_KatiaBourdarel.jpgqui participe à "La belle peinture est derrière nous", sur un proposition de la galeriste Eva Hober. Un manifeste en faveur de la peinture française contemporaine, qui voyage pas mal, d'Istambul à Los Angeles, en 2013, avec plein de gens biens comme Julien Beneyton, que j'avais repéré chez Olivier Robert, Damien Deroubaix, Iris Levasseur, Lionel Sabatté, Axel Pahlavi ou Jérôme Zonder...

 

"La belle peinture est derrière nous" - Du 16 mars au 13 mai 2012- le Lieu Unique - Quai Ferdinand-Favre

- BP 21304 - 44013 Nantes Cedex 1 - France - www.lelieuunique.com

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  (photo courtesy Katia Bourdarel)

 

 

Maryline Pomian nous prépare une belle surprise pour nos "Jardins en métamorphose"..En attendant, on pourra voir quelques unes de ses oeuvres délicates dans le cadre de l'exposition "Paper Art//Interaction", organisée par Campredon, centre d'art, à L'Isle sur la Sorgue - A découvrir du 25 février au 9 juin 2012 -

20, rue du Docteur Tallet

84800 L’Isle-sur-la-Sorgue



Et une petite dernière:

 

Vincent Mauger, dont le grand talent n'est plus à démontrer, présente "L’absence de règles peut-elle être une règle en soi?", question à haute teneur philosophique que ne renierait pas un jury de baccalauréat..., Une exposition personnelle présentée au Centre d’art contemporain intercommunal OUEST PROVENCE de Istres jusqu'au 27 mars 2012. Et si tout va bien -scoop- l'oeuvre présentée en photo ci-dessous sera aussi visible à Thiais dès le joli mois de mai... 

 mauger-expo.jpg

 Crédit photographique Caroline Chevalier

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 22:48

Yassine_Balbzioui_Flyer2_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peintures, photographies et vidéos: voici "Parade" la nouvelle exposition de Yassine Balbzioui, que j'exposerai aussi bientôt dans "Seules les pierres sont innocentes", à la Galerie Listros, à Berlin. Ici seront montrées les dernières séries produites par l'artiste lors de ses séjours à Berlin, avec à n'en pas douter, la même puissance et le même sens du non-sens qui m'ont fait aimer son travail, et notamment depuis sa fructueuse résidence chez Shakers! à Montluçon.

 

"Parade"- Yassine Balbzioui - Galerie Listros - Kürfurstenstraat 33 - Berlin - Du 26 janvier au 23 février 2012

 

 

En parallèle et en soutien du film de Xavier Denamur et Jacques Goldstein, qui sortira le 1er février, la Galerie Talmart présente l'exposition "REPUBLIQUE DE LA MALBOUFFE", invitant 4 artistes (deux artistes de la galerie, et deux artistes invités) à produire une oeuvre autour du thème de la "junk food".

Avec Nadia Benbouta, Pascal Colrat, Gaston Damag et Julien Taylor , sur une idée originale de Xavier Denamur

 

republique-de-la-malbouffe-s.jpg"République de la Malbouffe" - du 2- janvier au 25 février 2012 - Galerie Talmart - rue du Cloitre St Merri - Paris 4ème

Vernissage le 2 février à partir de 18h avec un sound design Ma Public Therapy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

capture5.jpgLa Tunisie, un an après, c'est "Dégagements", une exposition organisée à l'Institut du Monde Arabe, pour revenir, avec une vingtaine d'artistes contemporains (essentiellement tunisiens, mais pas seulement), sur l'année écoulée depuis la "Révolution du Jasmin".

Parmi la sélection des artistes, on pourra retrouver une très belle installation céramique de Majida Khattari, artiste dont j'ai déjà parlé ici, ainsi que "Live", une vidéo dont l'histoire m'a été contée par l'artiste, de Mouna Karray, superposant dialogues dans un taxi tunisien et images de la propagande officielle, saisissant raccourci parfois, et fascinant télescopage

(Image courtesy Mouna Karray -Still from Live, 2012)

 

"Dégagements"- Institut du Monde Arabe - 1 rue des Fossés St Bernard/Place Mohammed V - Jusqu'au 1 avril 2012

 

 

Sur une proposition de Sylvie Reymond-Lépine, la Galerie Sit Down propose une exposition rétrospective de Martine Mougin, photographe pour qui j'ai eu l'occasion d'écrire voici quelques années.

 

"Lors de cette exposition à la Galerie Sit Down nous allons comme ré-ouvrir "un livre"dont le contenu a été montré à deux reprises.          

D'une part en 1996 lors du mois Off, pendant lequel une sélection de photographies était accompagnée d'un texte de François Soulages qui y soulignait  "la photographie peut être un aliment transversal dans son rapport à l'art" (ce qui sera le cas ici) et dans un autre temps, on avait pu voir une sélection de ce même travail, en 2003, aux Rencontres Photographiques d'Orthez.                           

Si je tiens, avec obstination à présenter cette oeuvre, cette fois, dans sa presque totalité, c'est pour jouer avec la mémoire et en l'occurrence retourner quelques années en arrière dans ce lieu où selon les mots d'Emilie Flory (1) “ l'homme parfois brille par son absence” dans cet espace vide “qui ne pourrait cependant exister sans lui”.Martine Mougin, photographe / plasticienne souligne ce réveil en introduisant dans la gravité du sujet traité, l'insolence de ses couleurs vitaminées.

L'exposition porte la mention d' "il était une fois..."pour rendre en compte l'histoire d'une trajectoire dont ce pan est enfoui dans les replis d'une Collection privée (2). " (S. Reymond-Lépine)

 

"Il était une fois..." - Martine Mougin- Galerie Sit Down - 4 rue St Anastase - paris 4ème - Du 2 au 25 février 2012                                                  

                                                 

 

Invitation-11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On pourra découvrir une très belle oeuvre de Gabriela Morawetz, avec qui j'ai le ferme espoir de collaborer cette année, dans le cadre de l'exposition collective "Danse Espace Deux", à l'Espace 1789 de la Ville de St Ouen, avec des photographies et vidéos de Elina Brotherus, Jean-Claude Gallotta, Tristan Jeanne-Vales, Jérémie Nassif, Aurélie Pétrel, Olivia Pierrugues, Laurent Philippe, Dominique Thiel.

 

"Danse Espace Deux"- Espace 1789 - 2, 4 rue A. Bachelet - 93400 St Ouen - jusqu'au 22 avril 2012

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 18:24

Laurent Perbos, artiste dont nous avions montré "le plus long ballon du monde" dans l'exposition "Figure Libre", m'informe qu'il participe à une exposition, à l'Espace de l'Art Concret de Mouans-Sartoux, intitulée "Art et Bicyclette". Si, si...Ceci prouvant qu'il y a autant d'objets dans le monde que de sujets potentiels d'expositions...avec des artistes aussi bankables que Jean Dupuy, Richard Fauguet, Ann Veronica Janssens, Vincent Lamouroux et Raphaël Zarka, Jacques-Henri Lartigue, Fernand Léger, Claude Lévêque, Alain Séchas, Simon Starling ou Yann Toma

 

Laurent Perbos y montrera une de ses compositions, en appelant autant à Marcel Duchamp qu'à Piet Mondrian

 

perbos.jpg

"Art et Bicyclette "-

Espace Art Concret -

Château de Mouans 06370 Mouans-Sartoux

Exposition du 11 décembre 2011 au 03 juin 2012

Co-commissariat : Paul Ardenne et Fabienne Fulchéri

 

 

123323 carton expo bertholon school dec2011 vdegokSur le thème de Léda, Ghyslain Bertholon en revisite le mythe et l'iconographie, les bouscule  plutôt, gommant, sulfureux, les cache-sexes du Dieu, de la bête, de la belle...Eros et Thanatos sont les deux versants d'un même élan; on y trouvera donc aussi petits et grands crânes, coeurs luisants, "trochés", memento mori...Un univers féroce se dessine dans une exposition fort bien produite.

 

"Ma Léda" - Ghyslain Bertholon - School Gallery - 81 rue du Temple - Paris 3ème - Jusqu'au 3 mars 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mayo-besch.jpgExposition personnelle de Michaela Spiegel, que j'aurai moi-même le plaisir d'exposer bientôt, en sa galerie viennoise, la Galerie Steinek. Avec "Psyche", ceux qui passeront par la capitale autrichienne dans les semaines à venir auront la chance de découvrir ses derniers travaux, toujour aussi incisifs, subtils, directs, critiques, toujours aussi inspirés: série de "psyches" et de coiffeuses pour dame "hystoriques"ou encore "peaux de pute" , Michaela poursuit son exploration des univers féminins et psychiques, notamment avec la très surprenante série "With Love and Lithium" (photo ci-contre)

 

"Psyche" - Michaela Spiegel- Galerie Steinek - Eschenbachgasse ', 1010 Vienne - Autriche - Jusqu'au 25 février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'espace 111 poursuit sa programmation éclectique, portée par la dynamique Nancy Olivier. Ce mois-ci, le thème de l'exposition tourne autour de l'étrange, sous le titre "Etranges hybridations"

 

"

ETRANGES HYBRIDATIONS

 

hybridations.jpg

 

Au coeur de l'hiver, l'Espace 111 poursuit son exploration de la création artistique contemporaine en invitant quatre artistes au goût partagé pour des univers décalés, des expériences inhabituelles, des objets hybrides et débridés...

Installation interactive, photographies, sculptures : « Etranges hybridations » donne à explorer, en quatre propositions différentes, des mondes parallèles, mais qui tous disent quelque chose de notre monde. Monde en crise, à l'instar des mises en scène photographiques de Roma Napoli, ou monde intérieur, dans lequel nous plonge l'installation expérimentale de Florence Ormezzano. Monde coloré et hybride, comme dans les sculptures de Wabé, ou cosmopolite sous le regard curieux de Black Sifichi.

Se confronter à un oeuvre d'art est toujours une expérience, aux frontières du réel et de l'imaginaire, de l'étrange et du familier. Les « étranges hybridations » montrées aujourd'hui à l'Espace 111 nous convient, plus que jamais, à ce voyage salutaire.

 

Roma Napoli

 

Les créations de Roma Napoli bousculent nos habitudes de perception des situations et du langage. Pour « Etranges hybridations », elle crée une nouvelle série photographique, « Crises », dans laquelle des « Action Men » prennent la pose ou entrent en action, sur fond de réflexion sur le devenir de l'humain...Avec humour et un esprit du décalage, Roma Napoli nous entraîne dans une étrange fiction qui, au travers de l'artifice du plastique moulé et la mise en scène de la situation, cristallise plusieurs états de crise, de la crise de nerf à la crise d'identité !

 

En 1982, Roma Napoli fonde le groupe DIX10 avec l'artiste Dow Jones. Dans l'esprit de Dada et de Fluxus, le duo agite le milieu de l'art contemporain par ses oeuvres inclassables, provocatrices et ironiques, décalées et profondément en prise sur leur temps. Ainsi, depuis 30 ans, une centaine d'installations sont montrées à travers le monde, à Paris (La Villette, Musée du Montparnasse, Musée de la Poste, à Tokyo (Metropolitan Museum), Milan, Berlin, Venise, Pittsburgh ou New York. Parallèlement, depuis une dizaine d'année, l'artiste produit des oeuvres personnelles, s'ouvrant aux nouvelles technologies, à la photo ou à la vidéo.

 

Florence Ormezzano

 

Pour L'Espace 111, Florence Ormezzano offre au visiteur une expérience immersive, et inédite, au travers d'un « Dispositif d’accélération méditative », étrange et fascinant. Voyage hypnotique, le processus plongera le sujet volontaire dans une « transe éclairée en 7mn et 5 secondes », qui le portera aux frontières de ses perceptions. « Métaphore d'un outil possible pour voir et penser autrement », le « Dispositif d'accélération méditative » rappelle que la réalité n'est jamais que le produit de notre regard, et que celle-ci, si notre regard change, peut donc ainsi être modifiée : clé, selon l'artiste, d'une prise de conscience pour faire changer le monde.

Parallèlement, L'Espace 111 montre un ensemble de sculptures de l'artiste, « suite de penseurs/rêveurs hypnotisés par un gourou culbuto électrifié », ainsi qu’un tirage de l'hybride « main papillon » que l'on aura pu voir en mouvement si on a pris le risque de s'essayer au dispositif méditatif.

 

Née en France, Florence Ormezzano obtient un DNSEP en 1988, puis part vivre à New-York, puis au Japon, avant de revenir en France en 1998. Pendant 9 ans, à New-York, elle réalise un travail personnel de vidéos et d'installations multimédias, participe à des expositions de groupe et projections multiples, en parallèle d'un travail de montage vidéo pour différents artistes New-Yorkais. A Tokyo, elle réalise deux expositions solo, et bénéficie d'une résidence d'artiste à l'Université de Tokyo dept. "R.A.C.E.". De retour en France, elle poursuit son projet artistique personnel (photos numériques, animation 3d, livre d'artiste, installation, sculptures en terre/métal/électronique) en parallèle de son travail de réalisation vidéo, avec notamment un documentaire sur Alice Guy.

 

Black Sifichi

 

Pour L'Espace 111, Black Sifichi propose une sélection de photographies, des "Choses", tout simplement, des reflets du monde, là où, sous l'ordinaire apparence, se cache un ailleurs poétique, que son oeil, semblable à celui de "l'enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étrange"*sait voir"plus intensément"*. cosmopolite, aux facettes multiples, paysages, villes ou visages…. Il donne à découvrir l'oeuvre d'un artiste passionné d'un monde aux contours protéiformes et instable, qu'il parcourt depuis plus de 30 ans, d'un insatiable amateurs d'images, à profusion, de ce monde en mouvement perpétuel. Sous son oeil de photographe dans l'âme, tout se métamorphose et s'extirpe de sa banalité, et l'extraordinaire se fait poétique.

 

A l'aise au micro autant qu'à une table de mixage ou aux platines, ce conteur radiophonique à la voix riche et particulière (6 ans Radio Nova, 4 ans Aligre FM), a développé un univers décalé avant de devenir un élément essentiel du milieu « spoken word », comparé à Tom Waits, Ken Nordine, James Mason et Saul Williams. Poète et écrivain, comédien et performeur, animateur radio et vidéaste, son appareil photo ne le quitte jamais. Ses photographies sont exposées à Londres, Bruxelles, New York et Paris [collection de la Maison de la Photographie]. Premier prix de Time Out magazine pour ses reportages, de nombreuses publications couronnent son talent [Livraison #10 ‘Soundtracks For The Blind’ - France, Brise Glace - Le Cercle Dans Le Carré - France, The Unbearable Anthology - Autonomedia NYC, Wiggling Wishbone with Bart Plantenga - Autonomedia NYC, Actuel Almanach- Paris, The American Journal Of Litterature - USA, City Magazine - France, Vis-A-Vis International, 400ml - Kitchen 93 – France, Monographie Dix10 Une exigeante désinvolture Kitchen 93 editions ...]

 

Wabé

 

Drôle de festin que celui que propose Wabé aux visiteurs de l'Espace 111. Ici, sculptures diverses, bijoux, têtes et étranges bestioles s'offrent sur une table dressée comme pour le repas d’une étrange fête.

On ne peut imaginer plus hybrides que les objets sculpturaux de Wabé, êtres vivants ou inanimés, réels et fantasmagoriques, sublimés, mêlant la mythologie au conte de fées, le rêve au cauchemar, dans une sorte de « Carnaval des animaux » coloré dans lequel l’humour et la fantaisie côtoient une forme d’inquiétante étrangeté, monstres aux yeux hallucinés et aux bouches grandes ouverts (de rire ou d’effroi ?).

 

Véronique Achard, alias Wabé, produit depuis plus de vingt ans des œuvres qui, des bijoux aux sculptures monumentales, font la part belle à la mosaïque, au béton, mais aussi et surtout à la technique du papier maché, qui permet un jeu riche et sans cesse renouvelé sur les formes, les couleurs et les textures. Exposant régulièrement à Paris, en France et en Europe, elle a aussi réalisé une fontaine en béton et mosaäique pour la Ville de Choisy-le-Roi ainsi que de très remarquées sculptures monumentales pour le Hall de la Cité des Enfants à la Villette en 2007."

 

"Etranges hybridations"- Les 11 et 12 février 2012 - L'Espace 111 - 111 rue de Stalingrad- 93100 Montreuil -

www.lespace111.com

 

le 11 février, DJ set de Black Sifichi à l'Espace 111!

 

(texte rédigé pour l'Espace 111)

 

 

Partager cet article
Repost0

Recherche

Liens