Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 23:01

 

 

press-yassine-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme toutes les grandes biennales, Dak’Art 2010, la 9ème Biennale de l’Art Africain Contemporain de Dakar a aussi son « Off », des dizaines de manifestations satellites dans toute la ville.

 

Parmi elles, le centre culturel Blaise Senghor accueille « Africa Light », un projet d’exposition itinérante en collaboration avec l’association MC2a (Migrations culturelles Aquitaine Afrique) rassemblant installations, vidéos et peintures d’un collectif de cinq artistes originaire d’Afrique et d’Amérique Latine, sous le commissariat de Massamba Mbaye.

Ici, sans doute, sont confrontées à la fois des visions historiques, politiques et sociales, mais aussi des pratiques et des images, des manières de voir, et de rendre compte du monde contemporain.

 

Parmi les artistes présentés, Yassine Balbzioui, que j’ai rencontré récemment et dont j’aurai certainement l’occasion de reparler ici, aura sans doute joué de son sens du non-sens et de la dérision pour montrer quelques uns de ses portraits cachés…

 

« Africa Light » - Centre Culturel Blaise Senghor- 6 bld Dial Diop – rue 10- Dakar- Jusqu’au 22 mai- avec Yassine Balbzioui, Max Boufathal, Badr el Hammami, Fatima Sabri, Rustha Luna-Pozzi Escot

 

photo: Les artistes de Africa Light devant Hiding" - Yassine Balbzioui 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens