Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 16:27
Le monde nomade #1, 2006 - Courtesy Marco Godinho / 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine

Le monde nomade #1, 2006 - Courtesy Marco Godinho / 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine

Dans sa simplicité et son évidence, cette oeuvre de Marco Godinho, dont il nous a autorisé la reproduction pour l'affiche de l'exposition, rencontre succès et interrogations de la part des visiteurs.

Pour moi, c'est devant la carte que commence le fantasme du voyage et celle de Marco Godinho invite à une réflexion en mise en abîme à propos du mouvement et du nomadisme.

Le monde nomade #1, 2006 - Courtesy Marco Godinho / 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine

Le monde nomade #1, 2006 - Courtesy Marco Godinho / 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine

Marco Godinho

Le monde nomade #1, 2006
Planisphère découpé en 60 bandes verticales
150 cm de long, autres dimensions variables
Courtesy Marco Godinho / 49 Nord 6 Est
FRAC Lorraine

«Le monde nomade», c’est le monde en mouvement, et le mouvement sur le monde, l’appel au départ, au voyage et à la découverte, un idéal de mobilité dans un monde mobile!
Une mappemonde en papier a été découpée en soixante bandes verticales individuelles, correspondant à la mesure du temps, en secondes et en minutes, comme autant de fuseaux, de longitudes, arbitraires. Les minces bandes, qui s’enroulent sur elle-mêmes, se déroulent lentement selon la température et composent une cartographie mouvante, changeante, et un portrait éphémère du monde.
Ce dessin d’un monde en transit, en transition,est lui-même nomade, car l’oeuvre peut aussi se transporter, enroulée dans un petit étui, significatif du mode de vie, et du mode de vie des oeuvres, de Marco Godinho. Ce simple détournement suscite autant d’appels au voyage et à l’imaginaire que de réflexions possibles sur
l’état du monde et les conséquences nées de ces télescopages fictionnels.

Le Grand Tour - Visite Guidée - Salle 1, Voyage, voyage - Marco GODINHO

En quête permanente de nouveaux horizons, Marco Godinho est un explorateur du monde, de ses marges et de ses seuils – géographiques, politiques et philosophiques – dans lesquels lui-même évolue. La mer, les migrations, le déplacement, la vie nomade, sont au coeur de son travail, qui déploie un univers singulier et poétique sur la subjectivité de notre expérience du temps et de l’espace. Il aborde avec sensibilité une pratique post-conceptuelle, les questions d’exil, de mémoire et de géographie inspirées par sa propre expérience de vie nomade, suspendue entre différentes langues et cultures et nourrie par la littérature et la poésie. À partir d’installations et de vidéos, en passant par ses écrits et oeuvres collaboratives, son travail forme une carte d’un monde façonné par des expériences personnelles et le multiculturalisme.

Son travail est montré partout dans le monde et il a représenté le Luxembourg à la dernière Biennale de Venise.
Né à Salvaterra de Magos (Portugal) en 1978, il vit et travaille entre Luxembourg et Paris.

LE GRAND TOUR

Exposition collective du 19 mai au 25 juillet 2021
H2M - Espace d’art contemporain, 5, rue Teynière à Bourg-en-Bresse
Entrée libre et gratuite, du mercredi au dimanche
de 13 h à 18 h (pas de réservation nécessaire
pour visiter l’exposition).

Partager cet article
Repost0

commentaires