Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 12:55

Les médias et la publicité nourrissent de manière insistante et massive nos désirs de voyage. Même si aujourd'hui, du fond de nos confinements, cela semble (provisoirement) absurde et obsolète, le poids de la publicité dans l'industrie du voyage et du tourisme est essentielle, et l'histoire des deux industries se rejoint. 
C'est cette dimension qui m'a intéressée dans le travail de Monk, graphiste belge dont j'ai découvert l'oeuvre au hasard de mes recherches, sa manière de se réapproprier un langage graphique "vintage" pour affronter des problèmatiques très contemporaines soulevées par le tourisme et le tourisme de masse. 

Le travail sur cette série intitulée "Visit" est d'une redoutable efficacité, à double détente, attriant l'oeil avant que l'on en découvre et comprenne le sens et la charge critique. 

Je présente dans l'exposition deux oeuvres tirées au format affiche et présentées comme telles, et ici, dans la première salle de l'exposition comme une invitation au voyage: Visit Phuket!

Monk - Visit Phuket – Série Visit –Tirage sur papier affiche – 100x 75 cm –  2016-  Courtesy l'artiste

Monk - Visit Phuket – Série Visit –Tirage sur papier affiche – 100x 75 cm – 2016- Courtesy l'artiste

Monk

Visit Phuket – Série Visit – Tirage sur papier affiche – 100x 75 cm – 2016- Courtesy l'artiste

Les deux créations de l'artiste belge Monk sont présentées ici pour la première fois en format «affiche», à l'instar des affiches touristiques dont elles sont inspirées. Véritables invitations au voyage, les affiches touristiques naissent avec l'invention de la lithographie à la fin du 19ème siècle, et connaissent leur apogée dans les années 30, avec l'émergence des congés payés. Compagnies de chemin de fer, en plein essor, et de navigation deviennent les premiers commanditaires de ces affiches, instruments de promotion idéaux pour susciter le désir de villégiature des potentiels voyageurs. Il s'agit de mettre en avant à la fois le pittoresque et le chic de destinations dans une approche esthétique spécifique, presque contemplative, valorisant l'idée même de voyage, et l'enchantement de l'ailleurs, de la « French Riviera » aux plages de Deauville, du tourisme d'hivernage à Alger au safari en Congo belge.

 

Au premier plan, oeuvre d Arnaud Cohen

Au premier plan, oeuvre d Arnaud Cohen

Dans la série «Visit», Monk s'approprie les codes de l'affiche touristique et les détourne pour présenter de manière frontale et grinçante un envers du décor. Monk a puisé son inspiration dans un poster de 1936 de Franz Krausz, «Visit Palestine», conçu pour encourager l’immigration en Israël, plus de dix ans avant sa «création» et devenu depuis, un symbole de résistance.

"Visit Palestine", Frank Krausz, 1936

"Visit Palestine", Frank Krausz, 1936

«Visit Phuket»: En Thaïlande, comme dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est, la prostitution, bien qu'officiellement réprimée, est un véritable argument touristique. Au-delà de la prostitution «traditionnelle», le tourisme pédocriminel constitue un fléau masqué, mais bien présent. Dans les hôtels, depuis 2017, les touristes se voient remettre un dépliant rappelant que les relations sexuelles avec les enfants constituent un crime, pourtant des études menées par l'ONG ECPAT, estiment le nombre des victimes à plus de 40 000, et les mineurs constitueraient 40% des prostitués en Thaïlande. Ultime forme marchande du loisir, illustration de l’exploitation de la misère, le tourisme sexuel ne cesse de s’étendre sous la pression de la mondialisation, tant libérale que touristique, amplifiée par les crises économiques ou sociétales. De (rares) études montrent que, sur un milliard de touristes internationaux chaque année, 10 % environ choisiraient leur destination vacancière en fonction de l’offre sexuelle locale. Et si le tourisme sexuel est un phénomène planétaire, l’Asie reste le continent le plus touché.

TOURISTE! Visite guidée 4 - L'appel au voyage, MONK

Monk est un street-artist, graphiste et pochoiriste belge, vivant et travaillant à Bruxelles. Artiste engagé, Monk se veut citoyen du monde et crée des propositions graphiques toujours critiques et chargées de sens.

Partager cet article
Repost0

commentaires