Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 01:41
copyright: UNTEL, Cahors, 1978

copyright: UNTEL, Cahors, 1978

Il est temps d'annoncer l'ouverture prochaine de l'exposition TOURISTE!, à l'Atelier de Mitry-Mory, et dans plusieurs endroits de la ville!

Un grand grand merci à tous les artistes et prêteurs pour leur enthousiasme; A Mitry-Mory comme ailleurs, que l'art vive! 

 

 

"À l’origine était ce qu’on appelait « le Grand Tour » : un voyage d’éducation, parfois considéré comme voyage iniatique, qu’effectuaient les jeunes gens appartenant aux familles des plus hautes classes sociales européennes, à la découverte de la culture greco-latine, une tradition dès le milieu du 16ème siècle. Destiné à parfaire leur éducation, le Grand Tour, de siècle en siècle, amena les voyageurs de plus en plus loin, inventant l’Orient et les esthétiques du voyage. Plus tard, l’arrivée des congés payés « démocratise » l’idée du voyage, qui devient vacances et loisir, puis tourisme de masse.

Aujourd’hui, le « Grand Tour » n’existe plus vraiment, mais tout est devenu prétexte au tourisme. C’est pourquoi cette exposition, interjetant le visiteur comme potentiel « Touriste ! », se propose de réfléchir sur une des activités les plus essentielles de la société des loisirs dont nous sommes à l’apogée, pivot économique majeur de nombreux pays, mais questionnant de nombreux enjeux culturels, politiques et écologiques.

Dans le ciel mitryen, chaque jour, passent près de mille cinq cent avions, décollant ou atterrissant à l’aéroport tout proche (le deuxième plus gros aéroport d’Europe après Heathrow), transportant des milliers de voyageurs, de touristes, en partance, ou en provenance, des quatre coins de la planète. Aujourd’hui, le monde entier semble à portée de quelques heures de vol. Partir, partir... Comment expliquer cet attrait de l’ailleurs, ce fantasme du lointain , hier nourri de littérature, aujourd’hui à grand renfort de réseaux, de médias, de publicité? Quelle différence entre le touriste — qui est toujours l’autre — et le voyageur ? Et qui sait comment se construit le paysage, ses vues imprenables, ses cartes postales, ses monuments incontournables, tout ce qu’il faut de suffisamment pittoresque pour attirer l’oeil du touriste ? Ainsi se dessine la carte du monde contemporain comme espace touristique, de couchers de soleil mythiques en parts obscures.

Le nomadisme, le voyage, le déplacement, semblent constituer le mode de vie le plus contemporain et le plus enviable. Pourtant le drame des migrants nous dit que les frontières sont loin d’être abolies. Touriste et migrant s’érigent en deux figures inconciliables du voyage, se croisant parfois dans le même espace.

Dans le même temps, l’injonction écologique voudrait qu’on ne voyage plus, A l’heure de l’alerte écologique, peut-on encore être touriste, partir en croisière ou prendre l’avion pour un week-end à New York sans savoir que l’on met en danger ce monde même que l’on est venu admirer ?

Autour des oeuvres de près de vingt-cinq artistes de tous médias et d’horizons divers, l’exposition « Touriste » évoque, avec distance critique, engagement et parfois humour, les questionnements et les contradictions que le tourisme, dont nous sommes tous partie prenante à un moment ou un autre, soulève, entre nos désirs de voyage et la réalité du monde contemporain, le goût de l’autre et du lointain auquel on aspire toujours et ce qui fait du monde un village dont on peut faire le tour en bien moins de 80 jours."

AVEC

Slim Aarons – Pierre Ardouvin – Pauline Bastard – Catherine Burki – Arnaud Cohen – Kenny Dunkan – mounir fatmi – Marco Godinho – Paolo Iommelli – John Isaacs – Sylvie Kaptur Gintz – Farah Khelil – Dinh Q Lê – Shane Lynam – Monk HF – Martin Parr – Bogdan Pavlovic – Sadek Rahim – Emmanuel Régent – Lionel Scoccimaro – UNTEL – Zevs – Brankica Zilovic

A l'Atalante, la salle de spectacle de la ville, deux oeuvres dont, celle, spécialement réalisée pour l'exposition de ZEVS : ADP liquidated, qui liquidera dans les règles de l'art le logo d'Aéroport de Paris

Au Concorde, le cinéma de la ville, une oeuvre spécialement réalisée pour l'exposition par Sylvie Kaptur-Gintz, qui revisite à la broderie ses souvenirs cinématographiques

VERNISSAGE Samedi 7 mars à partir de 18h - Pour venir: RER B jusqu'au bout, gare de Mitry Claye puis Bus 16 arrêt Prévert ou Bus 24 arrêt Mairie.

Tous nos remerciements à:

FMAC Paris - 49 Nord 6 Est-FRAC Lorraine - Les artistes, les prêteurs - Studio Fatmi- Studio John Isaacs - Philippe Cazal - Galerie Praz-Delavallade, Paris/ Los Angeles -Jane Lombard Gallery, New-York - Galerie Laure Roynette, Paris - New Galerie, Paris - Carpenters Workshop Gallery, Paris / Londres/ San Francisco/ New-York - Galerie Bertrand Grimont, Paris - 10 Chancery Lane Gallery, Honk Hong - mfc-michèle didier, Paris

ainsi que Christian Prunello, Jérôme Duprat et Aristophane Deparis

Les lieux d'exposition:

L’Atelier – Espace arts plastiques 20 rue Biesta

Mardi et mercredi de 14h à 18h30 / Jeudi et vendredi de 14h à 17h / Samedi 10h à 12h et de 14h à 17h

Cinéma municipal Le Concorde 4 avenue des Bosquets

(Oeuvre de Sylvie Kaptur-Gintz)

Horaires de la programmation sur www.mitry-mory.fr

L’Atalante 1 rue Jean Vigo

(oeuvres de Zevs et de Catherine Burki)

Lundi et jeudi de 14h à 19h / Mardi, mercredi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h / Samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Partager cet article
Repost0

commentaires