Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 11:28
On ne remarque pas l'absence d'un inconnu – Impression sur affiche, 222 x 155 cm, 1992-2004 –

On ne remarque pas l'absence d'un inconnu – Impression sur affiche, 222 x 155 cm, 1992-2004 –

Philippe CAZAL – On ne remarque pas l'absence d'un inconnu – Impression sur affiche, 222 x 155 cm, 1992-2004 – Avec l'aimable autorisation de l'artiste –

On ne remarque pas l'absence d'un inconnu : la phrase claque comme un slogan, et comme une évidence. Utilisant les codes de la communication de masse, comme l'affichage, outil populaire de communication, Philippe Cazal construit une oeuvre sémantique simple et percutante, poétique et politique.

Ici, dans le contexte du Pavillon de l'Exil, cette phrase-manifeste résonne de toute une réflexion éthique, sur le proche et le lointain, de la valeur accordée à « l'autre qui a un visage » ou à « l'autre que je ne verrai jamais », comme dirait le philosophe français Paul Ricoeur. Qui est-il et a-t-il jamais existé, celui qui meurt entre deux frontières ou sur un rivage sans que je n'ai jamais connu son nom ni croisé son regard ?

On ne remarque pas l'absence d'un inconnu - Philippe CAZAL - Pavillon de l'Exil 03/ Escale à  Saint-Louis, Sénégal

Le Pavillon de l'Exil 03- Escale à Saint-Louis, Sénégal

Du 28 avril au 3 juillet 2018

Institut Français de Saint-Louis – Galerie du Fleuve

Commissaires : Marie Deparis- Yafil et mounir fatmi

On ne remarque pas l'absence d'un inconnu - Philippe CAZAL - Pavillon de l'Exil 03/ Escale à  Saint-Louis, Sénégal
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens