Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 12:17
Je veux une suite et pas une fin – Peinture au pochoir, 70 x 70 cm, 2008

Je veux une suite et pas une fin – Peinture au pochoir, 70 x 70 cm, 2008

Philippe CAZAL – Je veux une suite et pas une fin – Peinture au pochoir, 70 x 70 cm, 2008 – Avec l'aimable autorisation de l'artiste

Dans un esprit d'intervention urbaine spécifique au travail de Philippe Cazal, Je veux une suite et pas une fin, peut être interprêté comme le cri d'espoir d'un réfugié, s'inscrivant au pochoir sur le mur extérieur de la galerie

Philippe Cazal est né en 1948 à La Redorte, en France.

Après des études à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, il crée avec Jean-Paul Albinet et Alain Snyers en 1975 (rejoints en 1978 par Wilfrid Rouff) le groupe UNTEL, dont on peut voir également des pièces dans l'exposition (les chemises « Touriste », sur la mezzanine). Ce collectif d’artistes se propose d’examiner notre quotidien et sa banalité ainsi que l’espace public dans une série d’actions et d’interventions, souvent exécutées dans la rue, invitant le public à repenser le monde.Après la fin des activités d’UNTEL en 1980, Philippe Cazal poursuit son analyse critique de la société tout en décidant de radicaliser encore sa pratique. En 1984, il décide de devenir un « artiste publicitaire » en transformant son nom en logo, à la manière d’ « une image de marque », son art se rapprochant dès lors, d’une entreprise publicitaire, lui empruntant certains concepts et procédés de promotions efficaces. Il décline alors son travail sur une série de supports divers (enseignes, objets, affiches, adhésifs) imitant les effets de communication du marketing. Son travail a été exposé à de nombreuses reprises, notamment au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, au Barbican Centre à Londres, au FRAC Languedoc-Roussillon mais aussi à la Villa du Parc à Annemasse ou au Iac de Villeurbanne, près de Lyon.

Il vit et travaille à Paris.

Pochoir réalisé, avec décontraction arty, par des street artists saint-louisiens; merci à  eux!

Pochoir réalisé, avec décontraction arty, par des street artists saint-louisiens; merci à eux!

Le Pavillon de l'Exil 03- Escale à Saint-Louis, Sénégal

Du 28 avril au 3 juillet 2018

Institut Français de Saint-Louis – Galerie du Fleuve

Commissaires : Marie Deparis- Yafil et mounir fatmi

Je veux une suite et pas une fin - Philippe CAZAL - Pavillon de l'Exil 03 / Saint-Louis du Sénégal
Partager cet article
Repost0

commentaires

Recherche

Liens