Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 22:16

Si on veut aller jusqu'au bout des programmations liées à la FIAC, on pourra pousser les portes luxueuses de chez Guerlain, sur les Champs Elysées. Ici, à l'étage, une sélection d'artistes ont travaillé autour de l'abeille, petite bête en voie de disparition et chère à Guerlain, en une quinzaine de propositions contemporaines. Parmi elles, Anne et Patrick Poirier, Araki, Candido Romero, Thomas Monin ou...Marie Denis, décidemment très prolixe et on peut imaginer que sa proposition sera douce et précieuse!

 

Bee Natural - Chez Guerlain, sur les Champs Elysées, jusqu'au 9 novembre

 

 

La Galerie Charlotte Norberg accueille "De Natura",  la nouvelle exposition de Juliette Jouannais, entre papiers découpés et céramiques aux teintes rares -

Jusqu'au 20 novembre - 74 rue Charlot - Paris 3è

 

 

visuel-regent-parpler-pour.jpg"Parler pour ne rien dire/  Beating round the bush", est le titre énigmatique de la nouvelle exposition personnelle de Emmanuel Régent à la Galerie Le Cabinet.

Parler pour ne rien dire, c'est peut être le blanc comme une page blanche des banderoles que portent ses manifestants silencieux. C'est peut-être le vide qui comble le vide, celui là même qu'Emmanuel laisse advenir sans crainte dans son travail, appelant à une forme de contemplation, de lente montée de la conscience du temps. Le "décalage", dans le travail de Emmanuel Régent , ne tiendrait alors pas tant à ses matières et ses parti-pris esthétiques qu'à cette manière inhabituelle aujourd'hui d'aborder la question de l'épaisseur du temps, dans sa pratique comme dans ce qu'il donne à voir. Sans bruit et sans fureur, dans un monde où la précipitation est prescriptrice. 

 

A la Galerie Le Cabinet- 62 rue St Sabin - Paris 11è- jusqu'au 27 novembre 2010 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Deparis-Yafil - dans Actu des uns et des autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens