Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 16:41
Leda d'après...- Boîte lumineuse, Diasec, Cadre Laqué – 30 x 30 x 10 cm chaque – 2012

Leda d'après...- Boîte lumineuse, Diasec, Cadre Laqué – 30 x 30 x 10 cm chaque – 2012

Ghyslain Bertholon a souvent travaillé autour des représentations mythologiques, dans leurs anciennes acceptions et leurs traces contemporaines. Les mythes autour de l'amour sont pléthores, et l'Antiquité, avec ses dieux et demi-dieux, et leurs nombreuses histoires d'amour ont inspiré plus d'un artiste. Ainsi en est-il de « Léda et le Cygne", rapportant l’étrange sinon inconvenante union entre une femme et un oiseau, le pouvoir l'emportant sur la beauté: "On raconte, c'est vrai , que Zeus prenant la forme d'un cygne et fuyant la poursuite d'un aigle dans le sein de ma mère transforma cette ruse en étreinte : mais peut-on accorder du crédit à ce conte ?" demande l'Hélène d'Euripide. Quoiqu'il en soit, l'érotisme de la situation n'aura échappé ni aux poètes** ni aux peintres. Avec malice et une grande technicité, Ghyslain Bertholon explore cette dimension du mythe, en retravaillant, comme un manière de lever le sous-entendu, quelques interprétations de Leda dans la peinture classique, celle de Leonard de Vinci, de Veronese ou de Boucher.

 

En 1999 Ghyslain Bertholon intègre, à l’invitation de l’urbaniste Jean-Pierre Charbonneau, l’Atelier de Conception, rassemblement d’une quinzaine d’artistes, architectes et designers pour des actions dites de proximité, dans l’espace public. Jusqu’en 2004, il multiplie les collaborations artistiques et réalise dans le même temps plusieurs commandes publiques pour des installations pérennes dans l’espace public.

A partir de 2005, il écrit sa propre «Poézie» (mise en place du programme artistique Diachromes Synchromes et Poézies) et multiplie les expositions et résidences en France et à l’étranger.

Le travail de Ghyslain Bertholon se structure depuis 2005 autour de deux pôles distincts et complémentaires. Le premier l’entraîne dans une analyse des flux d’images et d’informations (programme de recherches donnant naissance aux Diachromes et aux Syn­chromes) tandis que le second regroupe, sous le nom de Poézies, l’ensemble de ses réflexions et de son approche sensible sur ce qui constitue notre environnement social et culturel. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame De - dans Commissariats
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens